Taille texte
Conteur de mémoires - Votre biographe Biographe familial - Ecrivain public

L’emprise communiste

Imprimer E-mail

"Nous ramassions des bouteilles vides de vodka et de bière abandonnées”

« Jusqu’à l’âge de onze ans, j’ai vécu sous l'emprise communiste, en Pologne, un pays socialiste, devenu satellite de l’URSS où les libertés sont limitées, voire inexistante. La nourriture était traditionnelle et campagnarde. Le poulet au pot au feu, servi à l’occasion d’une fête, environ une fois par mois. Il ravit d’autant plus les estomacs.

Seules les personnes communistes bien placées pouvaient se nourrir de façon plus élaborées...... en dollars. Pour les distractions, l’école nous a montré beaucoup de choses : le cinéma, le théâtre, les marionnettes. Pour le cinéma, comme les parents n’avaient pas les moyens de nous l’offrir, avec les copains de classe nous ramassions des bouteilles vides de vodka et de bière abandonnées par les fêtards.

Les consignes nous permettaient de nous payer une place de cinéma pour aller voir Brigitte Bardot, Louis de Funès, Charlie Chaplin, Laurel et Hardy, les westerns, les dessins animés de Walt Disney. Vingt à trente bouteilles rapportées nous permettaient d’avoir une place de cinéma. Et les bouteilles étaient abondantes...

Le tout était de trouver le nombre de bouteilles de vodka et de bière en quantité suffisante pour être présent dès le début du film......... ».

Rechercher

Page Facebook

Une totale confidentialite

Cette clause de confidentialité, garante d’une confiance indispensable à notre future relation, est particulièrement importante dans notre déontologie, elle est inscrite noir sur blanc dans la charte des Nègres pour Inconnus, réseau de biographes et écrivains publiques auquel j'appartiens.

Lire la suite...